Noir&Blanc (projet en cours)

Performance MusiquePoésieVidéo

Satire du monde moderne, de la publicité propagande à la vacuité de nos existences de consommateurs éblouis. Rythme sec et tranchant, inspiré du jazz. Sous des aspects lyriques et sombres, la mélancolie tourne souvent à l’humour et au rire salvateur.

Le texte est lu et agrémenté de samples, mélodies, rythmiques enregistrés et bouclés, des images vidéo et super8 pré-enregistrées ou captées en direct sont mixées et projetées sur les protagonistes de la performance.

Sons de voix, cris, soupirs, guitares, claviers ou percussions, jouets d’enfants ou objets insolites s’enchevêtrent dans une forêt de sonorités vaporeuses.


ResPublica (projet en cours)

PoésieThéâtre&Vidéo

ResPublica, comme son nom l’indique, parle de la Chose Publique, des relations sociales, intergénérationnelles, de nos avenirs, au sein de la société occidentale du nouveau millénaire. Une vision filtrée par le prisme d’une enfant de 1975 : de la crise économique et du punk rock. Réminiscence de la révolte de Mai 68, écrit en hommage-anniversaire, 40 ans après.

ResPublica cherche à approfondir les liens de l’individu à la société d’une part et au politique d’autre part, pour dresser un portrait d’une société déshumanisée où l’inutile, le non-performant n’ont aucune place, où l’artiste reste indésirable et injustifié.

ResPublica est peuplé de témoignages du monde moderne, traduits sous forme de monologues théâtraux, peuplé aussi de descriptions du quotidien souvent adaptées en dialogues. Un comédien (Mehdi Lecourt) et l’auteur (Ana Igluka) s’emparent du texte à bras le corps pour l’incarner (en monologues ou dialogues) sur le registre de la performance et faire vivre la dramaturgie du texte.

Les vidéos traitées en façons d’oppositions, parlent de réminiscences super8, de changements d’époques et de lieux, de société et d’âge. Parfois narratives, parfois illustratrices, parfois évocatrices, elles seront des “vidéos-décors” et des “vidéos-costumes”. La vidéo dans ResPublica s’opposera aussi en style, avec la participation de Charlie Mars pour la réalisation de 4 “spots” de 5 minutes qui ponctueront le spectacle.

En création depuis septembre 2008. Première représentation prévue en mars 2009.


plus d’infos sur www.lethermogene.net