EQUINODE

Performance solo de cinéma élargi pour 3 projecteurs 16mm et un aquarium boule

.

Photo : Estelle Chaigne

.

Lentement vous vous liquéfiez... Votre corps se balance telle une algue ballottée par les flots. Vous apparaissent beautés et monstres microscopiques. Vous ne faites qu’un avec l’élément aquatique. Vous êtes submergés dans un océan de sérénité et de chaos...

Des projecteurs 16mm, des boucles d’images et de sons, des micros, du verre et de l’eau. A travers un mélange d’images et de textures, un cadre trouble et mouvant, un jeu sur les proportions, une musique des profondeurs, Equinode invite à une expérience immersive, mystérieuse et inquiétante, une poésie aquatique, une plongée dans les abysses.

Equinode donne à éprouver, interroger, sonder notre existence parmi une multitude de créatures qui nous entourent, nous constituent même, et dont nous nous soucions peu.

https://vimeo.com/208469261

.

Cette performance fait partie d’un projet plus large de photographie et d’image en mouvement, Cristaux Liquides, qui a débuté lors d’une résidence à la Station Biologique de Roscoff en avril 2016. Dans un quotidien fait de collectes en zone intertidale, d’observations, de fertilisations, de dissections et de discussions, j’ai investi la chambre noire de l’institut abandonnée depuis quelques années pour fabriquer des images argentiques macroscopiques, des photographies et des séquences de film 16mm, pour tenter de capturer un peu d’océan et de son monde grouillant. J’ai fait des expériences pour imprégner le film de vie sous-marine, dans un aller-retour entre la science et la poésie, avec la lumière au centre, antre photosynthèse et photosensibilité.